ACEMM

L'association

Au sein de la ville de Moissy Cramayel - où la population locale, très tôt ouverte à la diversité, voit sa population grandir et se colorer - Notre Association se donne pour objectif de faire découvrir la culture et l'éducation musulmane tant auprès de ces pratiquants que des personnes suivants d'autres religions ou philosophies de la vie d'ici et de l’au-delà….Depuis quelques années, l'A.C.E.M.M. organise et rythme la vie des musulmans de Moissy.Elle est engagée dans de nombreuses actions de solidarité et lutte contre toutes les formes d'inégalité, d'intégrisme, d'insécurité et de délinquance.Elle œuvre aussi pour une intégration citoyenne à travers des actions religieuses et scolaires. En effet, l'A.C.E.M.M. organise des cours de langue arabe, de civilisation islamique et dispense bénévolement des cours de soutien scolaire à des élèves de tous niveaux - avec ou sans confessions.
La charge de travail significative que représente la gestion au quotidien de l’association et les démarches nécessaires à l’achèvement de la construction de la mosquée (dans un délai raisonnable), a conduit l’ACEMM à solliciter le concours de tous pour atteindre ces objectifs.C’est dans cet esprit que des Commissions ont été mises en place . Actuellement au nombre de 9 : chacune d’entre elles est dédiée à des domaines spécifiques. Les bénévoles - tout le monde peut y participer - se répartissent les différentes tâches (Événement, Jeunesse, Social…).

Notre association

Animée par la volonté de témoigner de la foi et l’éthique musulmanes,

 Aspirant à assumer pleinement chacune des facettes de notre identité plurielle : notre appartenance à l’islam, notre appartenance à la nation française et, pour beaucoup encore, notre mémoire de l’immigration.

Convaincus de la nécessité pour les musulmans d’être acteurs de leur histoire en apportant leur pierre à l’édifice national français et à la construction européenne.

S’inscrivant intégralement dans la tradition laïque française telle qu’elle est exprimée dans la loi de 1905, notre association, régie par la loi de 1901 réaffirme son attachement au principe de liberté de conscience et de religion ainsi que celui de neutralité de l’État qui ne finance ni subventionne aucun culte.

Rappelant le caractère multiculturel de nos sociétés et dénonçant les injonctions répétées à l’intégration qui viseraient davantage à éliminer toute visibilité des communautés et des appartenances culturelles que de former sincèrement un espace de valeurs universelles communes.

Attachée à promouvoir l’humanisme entendu comme la faculté de l’homme à se décentrer de sa propre culture pour revêtir celle de l’autre et ainsi mieux comprendre son point de vue, l’inter culturalité et le dialogue interreligieux sont, dès lors, pour nous des moyens fondamentaux en ce sens.

Se déclarant inquiète de la montée de l’islamophobie dans nos sociétés en Occident et des suspicions qui visent systématiquement l’engagement militant autonome des citoyens de confession musulmane.

Rappelant que les idées erronées que l’on se fait de l’Islam, que l’on entretient parfois dans les milieux intellectuels, de même que les représentations de l’islam à travers l’histoire politique européenne et la mémoire des conflits entre spirituel et temporel qui en résultent nous empêchent d’avoir un échange apaisé.

Consciente de la perpétuelle quête humaine quant au sens de son existence, de son origine, de sa destinée et de sa vocation, L’association rappelle à son public la vocation essentielle de l’Homme telle qu’elle résulte des textes révélés d’une part et, d’autre part, à laquelle l’ensemble des Prophètes, d’Adam à Muhammad en passant par David, Abraham, Jacob, Moïse et Jésus, ont appelé : l’adoration d’Allah, l’Unique, à travers chacun des aspects de notre vie.

Se déclarant attachée à un certain nombre de traits fondamentaux de l’islam, l’association insiste d’abord sur son caractère humaniste, dans la mesure où la Révélation considère l’être humain comme le centre de gravité du reste de la création. Elle fait aussi de lui, parce que doté de raison, le dépositaire d’un mandat de gestion des affaires de ce monde et des équilibres qui s’y trouvent, selon un principe de justice et d’équité.

L’association insiste ensuite sur la nécessité d’une approche du juste milieu de l’Islam.

Cela implique de prendre conscience de la distinction entre, d’une part, les normes qui relèvent d’un ensemble intangible quel que soit le contexte (ath-thawâbit) et, d’autre part, le champ de la normativité variable (al-mutaghayyirât). Le premier ensemble constitue un noyau de textes péremptoires limités et déterminés. Le second recouvre les problématiques pour lesquelles il y a absence de textes péremptoires. C’est un champ indéfiniment extensible où la raison produit des normes qui peuvent varier d’un contexte à un autre, soit en ayant recours aux sources juridiques extratextuelles (al-masâdir al-ijtihâdiyyah), soit en recherchant simplement à réaliser l’intérêt général (al-masalih).

.

S'inscrire a notre newsletter

Pour recever les dernières infomations de l'assotiation inscrivez-vous